Se loger à Toronto

Dernière mise à jour : il y a 3 jours

Lorsque l’on parle de logement, j’entends souvent les familles me dire qu’elles voudraient un grand appartement d’au moins 4 chambres… Et bien, je vais vous décevoir, cela n’existe pas à Toronto, Canada. Les logements sont différents de ce que vous connaissez en Europe.


Cet article a pour but de vous expliquer les différents choix qui s’offrent à vous pour vous loger à Toronto. Vos choix dépendent évidemment de votre budget et de la taille du logement recherché.


Réalité du marché Torontois


Le marché immobilier est très tendu depuis de nombreuses années, la crise du Covid-19 n’a rien arrangé. Il y a plus de demandes que d’offres disponibles alors parfois la concurrence est rude entre futurs locataires. Il est important de bien connaître son budget pour démarrer ses recherches et d’être prêt à faire une offre de location (*) dès la première journée visite.


Les annonces de logements parlent en nombre de chambres et non en pied carré (système Nord-Américain qui ne parle pas en mètre mais pied, on s’y fait… enfin pas vraiment 😉)


Tous les électroménagers tels que le réfrigérateur, la gazinière, le four, le micro-onde, le lave-linge et sèche-linge sont inclus avec le logement. Cependant, il est parfois possible pour certains appartements, que le lave-linge et le sèche-linge soient partagés avec d’autres locataires.


Appartement


Les appartements sont, en général, de 2 chambres maximum. Lorsque la 3ème chambre est indiquée, il s’agit d’une petite pièce qui peut difficilement faire office de chambre à plein temps mais qui peut servir à un bureau ou à une petite chambre d’amis.


Les appartements peuvent être dans des condominiums dits condos ou en maison divisée.


Les condos


Les condos sont de grands immeubles et proposent, le plus souvent, des services tel que la piscine, la salle de sport, le cinéma, la salle de réception et plus rarement le bowling ou le terrain de tennis. Ces services sont inclus dans le loyer. La ville de Toronto ne cesse de construire de nouveaux condos, il n’est donc pas rare de trouver un logement parfaitement neuf. Dans les immeubles les plus récents, la machine à laver le linge et le sèche-linge sont présents dans l’appartement.


Les maisons divisées


Les maisons divisées sont de grandes maisons découpées par étage, pour former des appartements. Il y a souvent 3 logements par maison : le sous-sol, appelé basement, le rez-de-chaussée, dit 1er étage, et l’étage supérieur, dit 2ème étage. La machine à laver et le sèche-linge sont commun. Le jardin ou la cour, appelé backyard, est également partagé entre tous les locataires. Ces maisons sont anciennes et les appartements ne sont pas très modernes. Ils ont tout de même le mérite d’être plus grand que les condos.


Contenu du coût du logement à Toronto, il n’est pas rare que certains propriétaires louent leur sous-sol, basement. Ces appartements ont une porte d’accès depuis l’extérieur et parfois un stationnement est compris. Ils sont sombres mais le prix y est plus intéressant que pour un logement standard.


Maison


Pour les familles qui souhaitent plus de 2 chambres, il faut se tourner vers la maison. Les maisons sur le marché de la location, à Toronto, sont assez anciennes. Elles sont construites différemment de l’Europe. Nous sommes en ville et l’espace y est réduit, elles sont donc tout en longueur et la distance avec ses voisins n’est souvent pas très importante. Il n’est donc pas rare de voir des maisons beaucoup moins lumineuses qu’en France.


Il existe des maisons mitoyennes, appelées semi-detached, des maisons individuelles, dites detached et des maisons de ville, appelées townhouse.


Il n’y a pas de grandes différences entre les maisons mitoyennes et individuelles, si ce n’est la proximité du voisin. Elles ont en général, un étage au-dessus du rez-de-chaussée avec les chambres et un sous-sol aménagé ou pas, et un jardin ou une cour à l’arrière, appelé backyard. Les garages sont plutôt rares mais une place de stationnement est, en général, présente devant ou sur le côté de la maison.


A noter tout de même, que la quantité de neige n’est pas insurmontable au point d’avoir impérativement besoin d’un garage fermé.


Les maisons de ville sont assez modernes car leurs constructions sont récentes. Elles ont la particularité d’être mitoyennes des deux côtés. Il n’y a donc pas de séparation entre les maisons. Elles sont plus petites que les maisons mitoyennes ou individuelles et n’ont (sauf exception) pas de jardin à l’arrière mais peuvent avoir une terrasse au dernier étage. Elles font partie d’une résidence et ont un stationnement en sous-sol.




Je ne parle pas de prix volontairement car ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera plus dans six mois. Le marché du logement à Toronto et ses environs est tendu et les prix ont tendance à augmenter de façon régulière.



Vous arrivez prochainement à Toronto et vous souhaiteriez vivre cette expérience en vous enlevant un maximum de stress et de déconvenues ? Contactez-nous dès aujourd'hui à contact@simplerelocate.com ou via le formulaire présent sur notre page d'accueil, nous serons ravies de vous proposer un accompagnement personnalisé.



(*) Faire une offre de location signifie présenter tous les documents obligatoires à la signature du bail. Les documents légaux sont le formulaire Rental Application (fourni par l’agent immobilier), vos fiches de paie, votre score de crédit et le premier et le dernier mois de loyer payés d’avance. Si vous venez d’arriver en Amérique du Nord, vous n’avez pas de score de crédit, il vous faut donc présenter une lettre de votre employeur et parfois être prêt à faire monter les enchères sur les loyers payés d’avance. Sachez que le propriétaire peut toujours refuser.


Note : Toutes les descriptions que j’ai indiqué dans l’article sont des généralités, il peut bien évidemment y avoir des exceptions.


130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout