top of page
Image by Armando Arauz

Blog

Se loger à Toronto

Lorsqu'on aborde le sujet du logement, il n'est pas rare d'entendre des familles expatriées exprimer leur souhait d'obtenir un grand appartement avec au moins 3 ou 4 chambres à Toronto. Cependant, je crains de devoir vous décevoir, car cela n'existe tout simplement pas ici. Les logements au Canada diffèrent souvent considérablement de ce que vous pourriez connaître dans votre pays d'origine !


Cet article a pour objectif de vous guider à travers les différentes options qui s'offrent à vous pour trouver un logement à Toronto. Vos choix dépendront bien entendu de votre budget et de la taille de la résidence que vous recherchez.



La réalité du marché immobilier à Toronto


Le marché immobilier, que ce soit pour l'achat ou la location, est extrêmement tendu depuis plus d'une décennie dans la région de Toronto. La récente hausse des taux d'intérêt a certes légèrement ralenti le marché de la vente, mais elle a simultanément intensifié la pression sur le marché de la location.

En moyenne, la région métropolitaine de Toronto accueille plus de 100 000 nouveaux habitants chaque année. Cette croissance démographique significative n'est que partiellement accompagnée par la construction de nouveaux logements. Résultat : la demande excède largement l'offre disponible, et la concurrence entre les futurs locataires est féroce. Il est crucial de bien connaître son budget dès le début de ses recherches et d'être prêt à soumettre une offre de location dès la première visite*.


Les Spécificités du marché de Toronto


  • Les annonces de logements mentionnent le nombre de chambres. Les surfaces sont parfois indiquées en pieds carrés (divisez par 10 pour obtenir une approximation en mètres carrés), mais ces informations ne sont ni obligatoires ni contractuelles. La surface (très approximative) est généralement calculée en multipliant la longueur totale par la largeur totale du bien.

  • Les prix sont négociables à la baisse, tout comme à la hausse. Vous pouvez essayer de proposer un loyer inférieur à celui demandé si vous estimez que le prix affiché n'est pas aligné avec le marché. À l'inverse, ne soyez pas surpris si un propriétaire revient vers vous en demandant d'augmenter votre offre si une annonce de location a suscité beaucoup d'attention.

  • Tous les électroménagers tels que le réfrigérateur, la gazinière, le four, le micro-ondes, le lave-linge et le sèche-linge sont inclus avec le logement. Cependant, il est parfois possible, pour certains appartements ou duplex, que le lave-linge et le sèche-linge soient partagés avec d'autres locataires.


Les types de biens disponibles


Lorsque l'on déménage à Toronto, il peut être difficile de s'y retrouver dans le marché locatif. Voici un aperçu des différents types de logements disponibles.


Les Appartements


Ils constituent une solution de choix pour les couples sans enfants ou les petites familles (2 enfants). Ils ont l’avantage d’être disponibles dans toute la ville mais sont plus disséminés dans les banlieues. Voici les types d’appartements que vous pouvez trouver à Toronto :


  • Condos

Les condos constituent l'option de location la plus courante. Ce sont des propriétés privées au sein d'un immeuble collectif. Ils impliquent le partage de certains espaces communs (hall d’entrée, ascenseur, terrasse, etc.) et des charges partagées avec les autres propriétaires (les "confo fees"). Louer un condo permet d'accéder à des installations modernes, souvent dans ou proche du centre. Les surfaces sont généralement plus petites et il est très rare de trouver plus de deux chambres.

  • Apartments

Les appartements se situent dans des immeubles appartenant à une société de gestion.

Tous les résidents sont des locataires et le loyer inclus la prise en charge des parties communes. Les immeubles d’appartement sont souvent plus anciens que les condos (construits entre 1960 et 1980), mais en contrepartie, les surfaces sont plus grandes. Il n’est pas rare que les lave-linge et sèche-linge soient partagés avec les autres locataires sous forme d’une buanderie au sous-sol.


  • Duplex

Un duplex/triplex est une maison qui a été découpée en plusieurs unités (souvent une unité par étage), chaque unité ayant sa propre entrée, cuisine et espaces de vie. Tous les locataires ont le même propriétaire privé. Il arrive que le lave-linge et le sèche-linge soient partagés entre les locataires.


  • Souplex (« Basement »)

Un souplex ou basement est un espace de vie au niveau inférieur à l'intérieur d'une maison privée qui est loué pour l'occupation. Il a tendance à être plus humide et plus sombre par rapport aux autres espaces de vie, mais il offre souvent un loyer moins cher.



Les Maisons


Pour les familles qui souhaitent plus de 2 chambres, il faut se tourner vers la maison. Les maisons sur le marché de la location, à Toronto, sont souvent assez anciennes. Elles sont construites différemment de l’Europe. Nous sommes en ville et l’espace y est réduit, elles sont donc tout en longueur et la distance avec ses voisins n’est souvent pas très importante. Il n’est donc pas rare de voir des maisons beaucoup moins lumineuses qu’en France. Vous trouverez ci-dessous les types de maison disponibles :


  • Maison indépendante (« detached »)

À Toronto même, ces maisons non mitoyennes sont le Graal des biens immobiliers et on les trouve très rarement en location à des prix décents. Dans la périphérie de la ville, elles sont un peu plus répandues.


  • Bungalow

Un bungalow est une maison d'un seul étage, généralement indépendante, avec salon, salle à manger, cuisine, chambres et salle de bain sur un seul plateau. Les bungalows sont souvent accompagnés de jardins plus grands.


  • Maison mitoyenne (« semi-detached »)

Il n’y a souvent pas de grandes différences entre les maisons mitoyennes et individuelles, si ce n’est la proximité du voisin et une forme généralement moins large. Elles ont en général toutes le même plan : un rez-de-chaussée avec salon, salle à manger et cuisine dans le fond, un étage avec les chambres et une salle de bain, et un sous-sol aménagé ou pas. Elles ont très souvent un jardin ou une cour à l’arrière, appelé "backyard". Les garages sont plutôt rares, mais une place de stationnement est en général présente devant ou sur le côté de la maison.


Deux maisons mitoyennes à gauche et une maison indépendante à leur droite.


  • Maisons de ville (« townhouse »)

Les maisons de ville sont assez modernes car leur construction est récente. Elles ont la particularité d’être mitoyennes des deux côtés. Il n’y a donc pas de séparation entre les maisons. Elles sont plus petites que les maisons mitoyennes ou individuelles et n’ont (sauf exception) pas de jardin à l’arrière mais peuvent avoir une terrasse au dernier étage. Elles font partie d’une résidence et ont souvent un stationnement en sous-sol.


Les prix a la location


Je n'aborde pas les prix dans le détail volontairement, car ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera plus dans six mois. Le marché du logement à Toronto et ses environs est tendu, et les prix ont tendance à augmenter de façon régulière. Il n’est pas exclu qu’ils puissent aussi baisser significativement en cas de l’éclatement d’une bulle immobilière.


Je vous donne cependant quelques indications de prix valables à la dernière mise à jour de cet article (Novembre 2023) :

  • Un condo 1 chambre dans le centre se loue entre 2500 et 3500 dollars.

  • Un condo 2 chambres dans le centre se loue entre 3500 et 5500 dollars.

  • Une maison semi-détachée 3 chambres dans les zones résidentielles de la ville se loue entre 4500 et 6000 dollars.


* Faire une offre de location signifie présenter tous les documents obligatoires à la signature du bail. Les documents légaux incluent le formulaire de demande de location (fourni par l’agent immobilier), vos fiches de paie, votre score de crédit, et le premier et le dernier mois de loyer payés d’avance. Si vous venez d’arriver en Amérique du Nord et n'avez pas de score de crédit, il vous faut donc présenter une lettre de votre employeur et parfois être prêt à faire monter les enchères sur les loyers payés d’avance. Sachez que le propriétaire peut toujours refuser.


Note : Toutes les descriptions que j'ai indiquées dans l’article sont des généralités, il peut bien évidemment y avoir des exceptions.


 

Simple Relocate est votre partenaire de relocalisation à Toronto. Nous pouvons vous aider dans le choix d'un logement (à distance ou avec vous sur place), établir le contrat de location, et dans une multitude d'autres services pour faciliter votre installation en Ontario.


תגובות


bottom of page