top of page
Image by Armando Arauz

Blog

L'Importance du Voyage de Prospection à Toronto

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023

Faire le choix de s'expatrier à Toronto peut être une aventure excitante, mais cela ne devrait pas être un saut dans l'inconnu. L'expatriation peut être envisagée comme grimper une échelle, chaque barreau représentant une étape cruciale vers l'objectif. C'est dans cette optique que le voyage de prospection à Toronto se révèle être une étape incontournable. Avant de prendre la décision de s'installer dans la captiale économique canadienne, il est essentiel de comprendre l'importance de ce périple préliminaire. Dans cet article, nous explorerons pourquoi le voyage de prospection est bien plus qu'une simple escapade touristique et comment il peut préparer le terrain pour une expatriation réussie.





Être en vacances quelque part et vivre quelque part

Demandez à un Américain ce qu'il a pensé de son voyage à Paris, puis à un Parisien ce qu'il pense de sa vie à Paris : la réponse sera totalement différente.

On choisit souvent un pays d’accueil suite à une expérience en tant que touriste ou même sur une idee qu'on s'en fait. L'expatriation est souvent fantasmée et idéalisée, occultant les réalités et les défis du quotidien. De nombreux candidats à l'expatriation au Canada partent toutefois à l'aventure sans préparation et reviennent déçus de l'expérience. La clé du succès est donc de bien se préparer en amont.

Le voyage de prospection à Toronto sert précisément à rectifier ces perceptions erronées. Il offre l'opportunité de découvrir la réalité quotidienne de la vie dans la nouvelle ville, loin des clichés touristiques. La préparation avant le voyage est également cruciale, impliquant la recherche minutieuse de la ville d'accueil, l'apprentissage de la langue locale et la prise de conscience des défis potentiels. Il ne s'agit pas seulement de découvrir des monuments, mais d'explorer les quartiers d'habitation, visiter les écoles et les crèches, les services d'immigration, les agences immobilières et commencer à comprendre les perspectives d'emploi. L'objectif n'est pas de visiter comme un touriste, mais de simuler au mieux sa future vie d'expatrié.


 

Préparer son voyage de prospection à Toronto


Un voyage de prospection ne se prépare pas comme des vacances. Un tel voyage-test permet de lever le voile sur les réalités du terrain, afin de prendre une décision éclairée.

  • Étudier la ville

On ne le répétera jamais assez : il vous faut étudier la ville en amont. Où sont les quartiers de travail ? Les quartiers de sorties ? Ceux d’habitation ? Quels quartiers sont dans ma fourchette de prix ? Quels types de logement sont disponibles ? Quelles écoles y sont rattachées ? Les groupes Facebook d'expatriés, les blogs et Google Map sont vos meilleurs alliés dans cette activite ! Toutes ces recherches vous permettront d’appréhender la ville plus rapidement à votre arrivée. Votre voyage de prospection étant généralement assez court, vous ne voulez pas perdre de temps à comprendre où vous êtes.

  • Quand partir ?

Cette question est souvent posée par les personnes voulant faire un voyage de prospection à Toronto. Il n’y a pas de réponse facile : si vous venez l'été, vous ne saurez pas ce qu'est l'atmosphère de la ville dans l'hiver canadien. Si vous venez l'hiver, vous ne connaîtrez pas l’atmosphère si particulière de Toronto en mode estival. Pour ma part, je recommande de partir plutôt l'été, car la météo se prête plus à passer beaucoup de temps à l'extérieur pour arpenter la ville et ses quartiers.

  • Le logement sur place

Privilégiez un logement type location court terme (Airbnb, Vrbo, etc.) dans un quartier dans lequel vous serez susceptible d’habiter. Cela présente le double avantage de vous faire vivre la vie habituelle d’un Torontois (aller faire les courses au super marché, etc.) et de vous confronter aussi aux déplacements urbains (métros, bus, voiture). Le Hyatt Hotel du centre-ville est sûrement très sympa, mais il ne reflète en rien l’expérience que vous pourrez avoir une fois installé ici.

  • Le programme

Faites la liste de tout ce que vous souhaitez comprendre ou observer de vos propres yeux, et faites de cette liste l'élément central de votre visite. Établissez une véritable check-list qui devra être entièrement cochée avant votre départ : liste des quartiers à visiter, prendre un café avec untel, visiter un logement à louer, effectuer tel trajet en bus/métro, etc.

L'aide d'un professionnel de la relocalisation peut être un atout précieux dans l'organisation d'un voyage de prospection à Toronto. Il peut mettre en lumière des points essentiels auxquels vous n'auriez même pas pensé et vous aider à établir une check-list. Sur place, il peut vous guider à travers la ville et ses services.

 


Pendant le voyage de prospection à Toronto


Une fois sur place, l'idée sera de vous rapprocher le plus possible de la vie que vous pourriez avoir en tant qu'expatrié. Il s'agit de vivre le quotidien comme si vous étiez résident : vous lever tôt, emprunter les transports aux heures de pointe, explorer vos futurs quartiers, visiter des logements à louer. L'objectif est de découvrir la ville sous un angle plus pragmatique que ludique. Bien sûr, il est également essentiel de prendre la mesure des lieux de vie et de détente : parcs, clubs de sport, cafés, restaurants... Connaître ces endroits est tout aussi important pour votre projet d'expatriation.


  • Cuisinez vos propres repas

Comme vous êtes dans une location, vous pouvez faire vos courses et planifier au moins quelques-uns de vos repas. Observez comment les habitants font leurs courses. Les supermarchés sont-ils courants ? S'ils sont difficiles à trouver, les habitants optent probablement pour les marchés ou les magasins spécialisés plutôt que pour les supermarchés. Faites vos courses comme si vous étiez chez vous. Qu'est-ce que vous ne pouvez pas trouver sur les rayons ? Qu'est-ce qui est étonnamment cher ? Tout ne sera pas disponible ou aussi abordable qu'à la maison.


  • Deplacez-vous comme un resident

En tant que résident, vous ne prendrez probablement pas des taxis ou des Uber partout où vous allez, et vous devez vous habituer à vous déplacer comme un local (métro, tramway, bus). Vous n'avez pas nécessairement besoin de marcher des heures, mais vous devez vous débrouiller sans dépendre des autres.


  • Faites du shopping comme si vous vous installiez

Cherchez des meubles, des décorations, des draps, des appareils électroniques, des vêtements, de la nourriture pour animaux, des appareils, des outils, et tout ce à quoi vous pourriez penser dont vous aurez besoin une fois installé. Vous découvrirez tous les différents endroits où vous devrez faire des courses, le style des options disponibles localement, et même les comparaisons de prix.


  • Rencontrez des personnes qui ont sauté le pas

Essayez d'entrer en contact avec des expatriés de votre nationalité : ils pourront partager leur ressenti et vous faire découvrir des choses insoupçonnées.


  • Restez flexible

Si vous sentez dès les premiers jours que Toronto n'est absolument pas fait pour vous, n'hésitez pas à changer votre itinéraire et partez à la découverte d'autres villes canadiennes : Montréal, Ottawa, Vancouver, Calgary. Les seuls voyages de prospections ratés sont ceux qui ne vous permettent pas de prendre une décision.


  • Notez vos impressions pendant le séjour

Il peut être facile d'oublier les points positifs et négatifs de la ville ainsi que vos ressentis, surtout lorsque vous avez visité plusieurs villes lors de votre voyage de prospection. Nous vous recommandons donc de toujours partager vos ressentis avec votre conjoint si vous n'êtes pas seul, et également de noter vos impressions positives ou négatives.


 

Au retour du voyage de prospection à Toronto


Il est très important de faire un debriefing quelques semaines après être rentré du voyage de prospection. Retrouvez vos notes, passez en revue les avantages et les inconvénients, et prenez une décision :

  • Si votre voyage de prospection remet en question votre projet d'expatriation, ce n'est pas une mauvaise nouvelle : c'est même une bonne chose, car il vous aura permis d'éviter de tout changer dans votre vie pour une destination dans laquelle vous n'allez pas vous épanouir.

  • Si, au contraire, votre voyage de prospection renforce votre sentiment d'avoir fait le bon choix et votre envie de partir, vous ne serez que mieux préparé à affronter l'expatriation qui vous attend !


 

Simple Relocate est votre partenaire de relocalisation à Toronto. Nous pouvons vous aider dans l'organisation et le déroulement de votre voyage de prospection, et dans une multitude d'autres services pour faciliter votre installation en Ontario.


Comments


bottom of page